10/01/2006

Septième Ciel...

Ouille... Je crois que je viens d'assister en direct à une vraie catastrophe... Si je n'avais crainte d'utiliser un adjectif qui brosse dans le sens du poil une faction mystique que j'apprécie peu, je parlerai même de catastrophe biblique. Ah si. Sodome et G(h)ommore (ça s'écrit comment encore ce truc, celui qui à la réponse, me balance un commentaire, merci...) c'est un cataclysme de carton pâte à côté ! Je veux parler de 7ième Ciel, la série 100 % belge que le RTBF gardait sous le coude pour bien nous surprendre lors de l'année nouvelle... Ah ça, pour être surpris... Grand seigneur, un peu chauvin sur les bords, je m'étais dis "je vais regarder, ça ne pourras tout de même pas être pire que Flikken, en français, diffusé sur l'autre châine là, celle avec la montgolfière magique (non, je ne parle pas de Sandrine Corman, j'aime beaucoup Sandrine Corman...).
Et bien vous savez quoi ? C'est pire... Dès les premières images, on croit à une pub pour les TEC, avec un superbus jaune et rouge qui se range tout contre le trottoir... Puis ça continue avec une sorte de voix-off tout droit sortie d'un message d'intérêt général "offert" par la communauté française et les situations les plus irréalistes s'enchaînent dans un style qui marie les snuls, une mauvaise sitcom mal éclairé et un niveau de jeu proche des réthos de l'athénée de Visé en plein spectacle de fin d'année...Et dire que lors de la présentation de la chose, la productrice c'était fendue d'un "nous avons voulu d'une esthétique cinématographique...". Le tout c'est de savoir quel cinéma ? C'est filmé en vidéo (HD ? J'ai comme un doute...), c'est éclairé comme un plateau de Visa pour le Monde et pour couronner le tout, cela se veut une comédie... sur le rythme trépidant d'un vaudeville wallon joué par les retraités des Couperoux Les Bains de Pieds.Non, franchement... J'hallucine... Comment un professionnel de la télévision a-t-il pu regader ce produit fini et se convaincre de tenir là un solide "prime-time" ?Au secours, rendez-nous, je ne sais pas moi... Carlos Vaquera ?

22:02 Écrit par Chris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.