13/03/2006

BHL est un gros con ?

Je ne l'ai regardé que quelques minutes samedi soir, dans l'émission de son ami Thierry Ardisson. J'avoue n'avoir jamais lu une seule ligne de ce qu'il a écrit. J'avoue n'avoir jamais vu une seule image d'un film ou d'un reportage qu'il a pu réaliser... Et pourtant, j'ose le titre de ce post. Avec son nouveau bouquin, BHL se lance à la conquête des Etats-Unis et tente de nous filer sa vision de l'amérique d'aujourd'hui. Une véritable perle ce bouquin. Un travail mûrement réfléchis, une fresque que d'aucun s'empresse de comparer au bouquin définitif sur les USA vus par un français. Vous voyez, moi aussi, je peux lire un communiqué de presse... Il n'empêche qu'en quelques secondes de télé, le BHL a, une fois de plus, exprimé son incroyable suffisance, son intolérance flagrante et joué les donneurs de leçon. Pour un soi-disant philosophe, devenir à ce point sentencieux et caricatural, c'est un art véritable. BHL est en telle adéquation avec l'époque qu'il désire observer qu'il en devient une copie carbone de cette société en creux qu'il veut dénoncer. C'est certain, ce type est unique. Comme la pensée du même nom d'ailleurs.

21:09 Écrit par Chris | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

moi j'en ai lu... ...et il faut quant même s'accrocher...

Écrit par : etienne | 14/03/2006

Les commentaires sont fermés.