31/03/2007

Le Nouvel Harlan Coben...

cobenIl est assez amusant de voir aujourd'hui une partie de la presse généraliste s'emparer de la Coben-mania, après le succès mérité du long métrage de Guillaume Canet. Avec un temps de retard qui n'a d'égal que le snobisme dont font preuve certains à l'égard de la littérature populaire, une frange de la critique se pique soudain de trouver ce grand type venu du New Jersey « extrêmement sympathique », « tellement talenteux » ou encore «vraiment naturel et abordable ». Ah, nous vivons une époque formidable tout de même ! Pour rappel nous avions eu la chance immense de rencontrer Coben lors de son passage en France, l'année dernière. Il nous offrait alors, en quelques mots, l'intrigue de ce « Promets-Moi », aujourd'hui en tête des listes de vente.Soit Myron Bolitar, personnage récurent des premiers romans de Coben, surprenant un jour une conversation entre deux adolescentes.Effrayé de les entendre parler de virée trop arrosée, Myron n'écoute que sa conscience et son complexe de Superman, avant de glisser sa carte aux deux gamines. Non sans leur faire promettre de le contacter si d'aventure, elles se trouvaient larguées dans un coin ou l'autre de New-York. Evidemment, cela ne rate pas, quelques jours plus tard, Myron ramène une des gamines... Et elle disparaît sans laisser de trace.Pour ce retour aux affaires de son personnage fétiche, Coben concocte comme à son habitude, un suspense touffu, tissé de fausses pistes, lardé de scènes de suspense et saupoudré de solides touches d'humour. Avec sa galerie de personnages haut en couleurs, directement issus du polar « parodique » à l'américaine (Bolitar doit beaucoup à la série Elvis Cole de Robert Crais), Promets-Moi parvient à faire la synthèse entre le Harlan Coben des detective-stories un rien décalées et le créateur de best-sellers humanistes qu'il est devenu depuis la sortie de Ne Le Dit à Personne. Une belle somme donc... dont l'intrigue aurait gagné en intensité allégée d'une quarantaine de pages... Mais quand on aime, on ne compte pas !

01:06 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/03/2007

Petite Musique...

thebossSpringsteen est évidemment connu pour son rock'n'roll ultra carré et son hymne aux "working class hero", Born in The USA. Mais c'est également un musicien accompli, doté d'une incroyable sensibilité. The River est, à mon sens, une de ses plus belles chansons, dont le texte raconte une incroyable histoire en quatre minutes. Je vous l'offre donc cette semaine...

21:23 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Ben voilà...

Quelques problèmes informatiques m'ont tenu éloigné de mon clavier pendant quelques jours... Enfin, pas éloigné de mon clavier mais obligé de tapoter à des fins de réinstallation de Windows XP. Ah, quel plaisir tout de même... Je n'ai donc pas eu le temps de mettre à jour ma petite musique, ni de vous poster mon avis sur l'une ou l'autre expérience culturelle... Ceci dit, j'ai découvert Anna Gavalda avec plaisir, j'ai débuté la lecture du nouveau Stuart Mac Bride et j'ai parcouru d'un oeil amusé le nouveau roman de Frederick Forsyth. Vous entendez parler de tout cela sur Lire est Un Plaisir dans le courant de la semaine. Pour le reste, patience, patience...

21:14 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/03/2007

La Chute

J'ai vu hier soir, La Chute, chronique des derniers jours d'Adolf Hitler, dont certains avaient beaucoup parlé lors de sa sortie en 2005. Je n'avais pas encore eu l'occasion de le voir. C'est fait... Résultat ? Un film intéressant, plombé par quelques défauts (trop long, trop dispersé, trop déséquilibré dans la qualité même du jeu des acteurs) mais certainement pas "humanisant" vis-à-vis de la figure du leader du Reich. Une vraie polémique était née à l'époque de la sortie en salle, basée sur l'idée, assez saugrenue si l'on prend la peine de regarder et surtout d'écouter le film, que La Chute pouvait être mésinterprétée par certains comme une sorte de tentative de rendre Hitler un tant soit peu attachant... Du n'importe quoi, ou plutôt une réaction de plus en plus courante dans certains milieux ou le politiquement correct et le près à penser déteint sur toute chose. Jusqu'au bout, sous les traits transfiguré de Bruno Ganz, le petit caporal reste un malade, un monstre sans aucune morale, ni compassion, qui sacrifie sans sourciller ce peuple allemand sur lequel il a bâti son empire de haine et d'exclusion. Jusqu'au bout aussi, il sera suivi par certains avec un aveuglement qui devrait servir de leçon à de nombreux bornés/embrigadés/endoctrinés qui vivent dans notre monde moderne.

16:39 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2007

Petite Musique...

queenGroupe incontournable de la scène pop-rock anglaise, Queen fait partie des rares intégrales de ma discographie. Mis à part quelques dérapages electro-pop un rien condamnables sous la houlette du producteur allemand Mack (avec l'album Hot Space, qui contient tout de même Under Pressure, duo avec Bowie...) la variété des compositions de Freddie Mercury et ses trois potes n'a jamais été prise en défaut. Je vous propose un extrait de l'album "Sheet Heart Attack" : "Brighton Rock" qui se muait en concert en véritable morceau d'anthologie où Brian May jouait de la guitare "en écho" de façon bluffante.

17:14 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Après la Foire !

filbComme prévu, la Foire du Livre de Bruxelles fut pour moi l'occasion de rencontrer de nombreux auteurs, de capter quelques interviews et de parler livre ! Vous retrouverez toutes les interviews sur Lire est Un Plaisir, via le lien qui se trouve dans la colonne de droite. L'interview de Peter James est en V.O. pour les anglophiles, mais je ne désespère pas de trouver le temps d'en faire une traduction, soit en "doublage" de podcast ou plus simplement sous forme de texte.

Sur le plan "éditorial", j'ai eu l'occasion de remettre une version des aventures de Sam Chappelle à un éditeur spécialisé dans les romans humoristiques. Comme d'hab dans ces cas là, on croise les doigts et on attend...

J'en saurais également davantage demain jeudi sur un autre projet important pour moi sur le plan de l'édition. Je posterai les infos au fur et à mesure sur ce blog...

Enfin, je précise que, contrairement à ce qui apparait sur le site de la Fête du Livre du Val St Lambert, je ne serais pas présent ce WE dans les environs de Seraing :) Petit problème de planning...

17:01 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |