16/05/2007

Avis Ciné

spideySpiderMan 3, de Sam Raimi

Sans doute un des blockbuster les plus attendus de l'été 2007 avec la troisième aventures de Johnny Depp dans la peau du Capitaine Jack, Spiderman 3 ouvre le bal d'une saison riches en triplette.
En résumé, cette troisième aventure de notre tête de toile parviens à surpasser le premier opus... mais certainement pas à retrouver la grâce et l'équilibre du second long métrage. La faute à quoi ? Sans doute à Vénom, cette incroyable incarnation maléfique de Spidey, véritable défi des effets spéciaux... que Sam Raimi traite sans complexe comme une excroissance dispensable au coeur d'un scénario qui n'avait pas besoin de cet enjeu supplémentaire pour passionner.La narration aurait pu totalement fonctionner si l'histoire s'était concentrée sur Sandman (dans le rôle de l'incontournable méchant...) et le combat que mène Peter contre son propre côté obscur. Raimi aurait alors pu développer le conflit et non l'expédier en quelques minutes. On a d'ailleurs ici l'impression que Peter enfile, puis se débarrasse du sombre costume en quelques heures ! Mais Avi Arad, grand ponte de la Marvel, sous la pression des fans, voulait de ce Vénom... Que le bon sens aurait sans doute du réserver à un Spidey 4 shooté sous la houlette d'un réalisateur moins passionné par le Spiderman de la période classique.

Plus positivement, je m'en voudrais de ne pas tirer mon chapeau aux acteurs du films (et de la série dans son entièreté) qui sont de loin les meilleurs de la nouvelle vague des films de super-héros qui déferle sur nos écrans depuis quelques années.

21:58 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.