15/03/2008

Lecture : Deep Storm de Lincoln Child


deepQu'il soit en compagnie de son pote Douglas Preston ou en solo, Lincoln Child sait ce que le mot "efficacité" veut dire. En d'autres termes, si vous ouvrez ce "Deep Storm" en espérant y découvrir une perle d'originalité, montée sur un collier de profondes réflexions sur l'état du monde, avec en guise de fermoir une analyse fine des relations complexes entre être humains... vous risquez d'être déçu. Dès les premières pages, le lecteur plonge à la verticale sous la structure d'une plate-forme de forage géante pour y découvrir... quoi ? Hé, hé, la force de Lincoln Child étant également sa propension à ménager le suspense et à distiller avec intelligence des ingrédients pour le moins classiques, ne comptez pas sur moi pour aller plus loin dans le résumé...

Deep Storm est donc l'archétype de la lecture détente, pleine de personnages taillés à la hache (oui, les méchants sont vraiment méchants et les gentils s'en sortent à la fin... remarquez en ces temps de nécessaire perversion des codes, cela deviendrait presque original d'utiliser ce genre de construction...) et de décors titanesques... qui ne demande qu'à partir en sucette !

Soit on dévore ces trois cents et quelques pages en deux jours, comme on s'enfile une bonne série B, soit on reste à la porte dès les premiers paragraphes où le héros aux machoires carrées s'extasie devant les derniers raffinements de la technologie sous-marine... Moi, j'ai fait mon choix !

 

19:15 Écrit par Chris dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lecture, critique |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.